Fêter Noël en Suède

Un Noël en Suède traditionnel:

À Noël en Suède, les villes et villages étincèlent dans le paysage enneigé. C’est aussi beau que sur les cartes postales.

Marchés de Noël

Profitez de l’air frais qui vous donnera des joues roses, en allant faire un tour à la patinoire en plein air, emmitouflé dans une écharpe, un bonnet et des gants, avant d’aller flâner sur les beaux marchés de Noël de Stockholm, Göteborg et Malmö.
Réchauffez-vous avec un verre de vin chaud épicé (glögg) en admirant les belles pièces d’artisanat et décorations de Noël. Sur ces mêmes marchés, vous trouverez aussi des spécialités de saison comme les saucisses fumées, la viande de renne et les confiseries de Noël suédoises.

Les marchés de Noël en Suède ont normalement lieu à partir du 1er de l’Avent (1 mois avant Noël) mais peuvent démarrer plus tôt.

La Sainte-Lucie

Pour une expérience vraiment féérique, essayez d’être en Suède le 13 décembre ou la semaine précédente. Depuis quatre siècles, on y fête la « reine de la lumière », Sainte-Lucie, en organisant des concerts et processions dans les églises. Ce jour-là, vous verrez des milliers de jeunes filles éclairer la nuit hivernale suédoise en défilant devant des foules silencieuses.


Chaque demoiselle d’honneur, vêtue d’une aube blanche, tient une chandelle à la main tandis que Lucie porte une couronne de bougies formant une auréole. Laissez-vous porter par le charme des processions d’enfants dans les villes et les églises, qui distribuent des petits pains au safran en chantant de belles mélodies de la Sainte-Lucie, déguisés en petits bonshommes de pain d’épice, en fées et en lutins. C’est magique.

Le buffet de Noël

Photo du buffet de noël suédois

De fin novembre à Noël, dans la plupart des restaurants suédois, vous pouvez savourer le traditionnel buffet de Noël (julbord) tant prisé. Savourez le meilleur de la cuisine suédoise en goûtant à une longue série de mets délicats : hareng et saumon mariné, pâtés, pain craquant, jambon de Noël, boulettes de viande, salade de betterave et merluche à la soude (pour les vrais curieux).
Comme les Suédois adorent leur julbord, ils en savourent encore un le 24 décembre, qui est la date à laquelle ils fêtent Noël. (Après tout, les Suédois aiment bien avoir une longueur d’avance).

Le julbord est un type de smörgåsbord. Le smörgåsbord étant le buffet traditionnel suédois, le julbord est donc le buffet de Noël. Le smörgåsbord existe depuis le 16ème siècle et servait à l’époque à patienter avant le repas. Sa forme la plus simple était le S.O.S. (Smör, Ost och Sill = beurre, fromage et harengs). Au début du 20ème siècle le smörgåsbord est servi dans les gares, quand les wagons-restaurants n’existaient pas encore. Il est servi pour la première fois en tant que repas lors des Jeux Olympiques d’été à Stockholm en 1912. Puis le smörgåsborddevient célèbre grâce à L’Exposition Universelle de New York en 1939. On le trouve évidemment dans le restaurant Trois Couronnes du pavillon suédois.

Comment se servir sur le buffet ?

Face au buffet et au nombreux plats, pas de panique ! Ne vous servez pas de tout en une seule fois. Il existe des variantes, mais généralement il est conseillé de se servir cinq assiettes (ne chargez dons pas trop chaque assiette pour avoir de la place pour le dessert !) dans cet ordre :

  1. Prenez des harengs marinés, du pain croustillant avec du beurre et du fromage, le tout accompagné de schnaps et de bière, ou d’aquavit.
  2. Continuez avec les saumons marinés, fumés (avec du citron) et l’anguille.
  3. Essayez les salades et la viande froide (saucisse d’élan, le salami et le pâté de tête), les oeufs durs etc.
  4. Il est temps de passer aux plats chauds : le chou (rouge, vert, etc.), les boulettes de viandes, les prinskorv (les saucisses de Noël), les travers de porc, la Tentation de Jansson (gratin avec des pommes de terre, de la crème et des anchois) et les pommes de terre.
  5. Terminez avec le riz au lait saupoudré de cannelle, le riz à la Malta, la salade de fruits, les petits gâteaux secs et les bonbons.

Vous pouvez accompagner le repas d’aquavit, sauf le dessert. Il y a aussi de la bière de Noël.

Smaklig Måltid ! (Bon Appétit !)

Le buffet de Noël est servi généralement au mois de novembre et décembre. 

Période de l’Avent

Les Suédois allument chaque dimanche une bougie d’un chandelier jusqu’à Noël. En Suède, on accroche aussi des petites figurines sur les vitres, on installe des lumières et des petits gnomes, les Tomte, sous le sapin. La légende dit que le gnome était le gardien des récoltes tout le long de l’année. Les fermiers devaient les respecter s’ils voulaient avoir de bons rendements.

Noël dans le Monde du Père Noël (Tomteland)

Au fin fond de la Dalécarlie, dans le centre de la Suède, on peut observer les rennes du Père Noël ainsi que visiter l’atelier de fabrication et l’entrepôt de cadeaux.

Le jour de Noël

Concernant la distribution des cadeaux et des bonbons, c’est Jul Tomte (lutin de Noël), avec sa longue barbe blanche et ses sabots en bois, qui s’en charge.

Autres traditions

Depuis une quarantaine d’années, la ville de Gävle, érige une chèvre géante faite de paille pour marquer le début de la saison des fêtes. Chaque année, des vandales font tout ce qu’ils peuvent pour brûler la chèvre avant Noël. Depuis 1966, la chèvre n’a survécu que 10 fois jusqu’à Noël.

SANYO DIGITAL CAMERA

Étrange tradition de Noël que cette bataille pour une chèvre de paille géante qui a lieu tous les ans dans la ville de Gävle, en Suède. En fonction de camp que vous choisissez, l’enjeu est de protéger le pauvre animal ou de l’incendier.

La tradition remonte à 1966, quand une première chèvre avait été fabriquée dans le centre-ville de Gävle pour attirer les habitants vers les commerces. Le soir de la Saint-Sylvestre, un pyromane avait mis le feu à la chèvre avant de se faire attraper. Depuis, une autre chèvre réapparaît tous les ans. Vingt-six d’entre elles ont été brûlées. Et, le plus souvent, les responsables ne sont pas attrapés. Cette année, les pompiers ont eu beau asperger la chèvre d’eau par précaution, elle n’a pu échapper à sa triste destinée et a été brûlée le 13 décembre.

La scène a été filmée par une caméra de surveillance. Sur les images, on voit des assaillants injecter un produit dans la paille qui s’enflamme soudainement. Par le passé, les assaillants ont mis en place les stratégies les plus machiavéliques, allant jusqu’à foncer dans la chèvre en voiture ou jusqu’à imaginer de la kidnapper par hélicoptère

« Si la chèvre ne brûle pas, c’est en Finlande que le Père Noël enverra tous les cadeaux ! »

Alex Lindström vit à Sandviken. Il va à l’école à Gävle.

Ce qui nous amuse, c’est de voir qui aura le courage de détruire la chèvre. Ici, les gens parient sur le jour où elle sera incendiée. Il y en a même qui misent de l’argent sur Internet. Des rumeurs disent que ce sont les plus gros parieurs qui finissent par la détruire.

La plupart des gens sont déçus les rares années où personne ne trouve le moyen de l’incendier. Ici on dit : « Vous savez que Noël est arrivé quand la chèvre a brûlé », ou encore : « Si la chèvre ne brûle pas, c’est en Finlande que le Père Noël enverra les cadeaux. »

Personnellement, je pense que même ceux qui la fabriquent rêvent secrètement qu’on vienne la détruire. Il n’y a qu’une toute petite barrière autour que n’importe qui peut escalader. Parfois, des habitants se portent volontaires pour la surveiller. Mais ça n’empêche rien : une année, quelqu’un l’a atteinte avec une flèche enflammée. 

 “Si les gens arrêtaient de brûler cette chèvre, qui s’intéresserait encore à elle ? »

Cette année, deux jeunes qui affirment avoir brûlé la chèvre se sont fait tatouer la date de leur forfait et la chèvre sur la cheville, puis ils ont posté les photos sur un forum dédié à cette traditionLa police a expliqué aux médias que si c’était effectivement un indice, ça ne suffisait pas à prouver leur culpabilité. 

Les pyromanes sont très rarement attrapés. Une année, un touriste américain qui avait participé à sa destruction avait effectivement été arrêté. Il a reçu une lourde amende mais il est rentré aux États-Unis et ne l’a jamais payée. 

C’est une tradition plutôt amusante et ça fait une bonne publicité pour la ville. Si les gens arrêtaient de brûler cette chèvre, qui s’intéresserait encore à elle ?

Stockholm

Photo de stockholm

La magie de Noël envahit Stockholm dès le dernier week-end de novembre. 

La capitale suédoise compte plusieurs marchés de Noël :
– le plus traditionnel est le marché de Stortorget sur la place principale de Gamla Stan (la vieille ville) 
– le plus historique est le marché du musée en plein air de Skansen, avec ses vendeurs en costumes d’époque, ses concerts dans la petite église Seglora et ses festivités en l’honneur de Sainte Lucie, le 13 décembre
– le plus central s’installe au Kungsträdgården, un parc du centre-ville, à côté d’une grande patinoire
– le plus maritime a lieu sur l’île de Sandhamn, dans l’archipel situé aux portes de la capitale 

A Stockholm, tous les restaurants, petits et grands, proposent le buffet de Noël. Operakällaren, le Grand Hôtel et le restaurant Solliden à Skansen comptent parmi les adresses plus réputées. 

Göteborg

A Göteborg, les lumières de Noël envahissent la ville sur 3,5 kilomètres, jusqu’au port, en scintillant à travers le grand parc d’attractions Liseberg, la Götaplatsen et Avenyn, l’avenue principale de la ville. 

Plusieurs marchés de Noël sont proposés notamment dans le célèbre parc d’attractions Liseberg. Ne manquez pas d’y faire un tour :

il s’agit du marché de Noël le plus grand et le plus spectaculaire du pays !

Le pittoresque quartier Haga, qui est le plus ancien de la ville, accueille aussi un marché traditionnel et le Kronhuset, le plus ancien bâtiment de Göteborg, accueille un bazar traditionnel avec des exposants en costume d’époque proposant toute sorte d’artisanat. 

Dans les environs, le château Gunnebo organise un marché bio proposant de l’artisanat et des produits biologiques.
 

Malmö

Enfin la troisième ville de Suède, Malmö participe aussi aux festivités de l’Avent en proposant trois marchés de Noël :
– au cœur de la ville, sur la place Gustav Adolf torg
– au Katrinetorp, un manoir du XIXe siècle, situé dans le sud de Malmö : il s’agit d’un des plus beaux marchés du sud de la Suède
– au MittMöllan, un marché non conventionnel réunit des petites boutiques de créateurs, des objets d’art et des produits gastronomiques. 

 

Recettes

Le Glögg 

Si vous le pouvez, préparez et embouteillez votre Glögg une semaine à l’avance afin qu’il puisse bien s’imprégner de tous les arômes et acquérir un peu plus de corps. Si vous désirez une boisson moins alcoolisée, utilisez uniquement le vin rouge. 
Achetez un bon vin de table. Du fait des épices, un grand vin serait une dépense inutile.

photo du glögg vin chaud suédois

Ingrédients du Glögg
· 1 bouteille de vin rouge (vin de table) 
· 100 à 500 ml de vodka (facultatif) 
· 5 – 20 clous de girofle 
· 1 cuillerée à thé comble de graines de cardamome 
· 2 à 4 bâtons de cannelle 
· 1 ou 2 morceaux de gingembre 
· les zestes d’un demi citron 
· 125 à 250 ml de sucre 
· 1 cuillerée à thé comble de sucre vanillé 

Préparation 
1. Broyer les bâtons de cannelle et les graines de cardamome au mortier. 
2. Déposer toutes les épices et les zestes de citron dans un bocal de verre avec la vodka. Couvrir et laisser reposer toute la nuit. 
3. Filtrer; verser dans un chaudron avec le sucre, le sucre vanillé et le vin rouge; faire chauffer jusqu’à ce qu’il commence à dégager une vapeur mais SANS faire bouillir. 
4. Mélanger, goûter: Si ce n’est pas assez sucré à votre goût, ajouter du sucre. Si c’est trop sucré, ajouter du vin.

A boire avec modération, bien sûr !!!

http://www.visitsweden.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s